dimanche 3 juin 2018

[Approved] Clear Red X-27 'Tamiya' !




ou : tutoriel pour faire du sang dans tous ses états !



Bonjour tout le monde !

Après une longue période sans nouveau volet, voici le retour de notre série Approved!, avec un produit que je désirais présenter depuis un moment maintenant, le Clear Red 'Tamiya'.






Vous pouvez retrouver les autres articles de notre série "Approved!" ci-dessous :


- Pigments 'Vallejo' : Ocres, terres et oxydations en poudre...
- Pigments fluos 'Forged Monkeys' : Teintes fluos et OSL divers !
- Neige 'Gale Force Nine' : Application et tuto pour des socles enneigés.
- Smoke X-19 'Tamiya' : Huile et coulures diverses...
- Médium mat 'Pébéo' : Récupérer ses vieux pots et faire des lavis/glacis.
- Drawing Gum 'Pébéo' : Technique dite du 'Masquage' et tutoriels pour faire la rouille !
- Le 'Bendix' Red 55 :Récupérer ses vieilles figurines métal/plastique/résine.


D'abord utilisé pour la peinture de modèles réduits de tanks, à l'instar du Smoke X-19 (dont vous pouvez retrouver l'article Approved! plus haut), ce produit est de plus en plus rependu parmi les hobbyistes, pour ses nombreuses qualités.


Pour le manipuler, privilégiez un vieux pinceau plutôt que votre Citadel Artificer, le Clear ayant tendance à abîmer un peu les poils.





A première vue, le Clear Red a une texture visqueuse, qui ressemble un peu à du sang très clair, très oxygéné... Pour l'utilisation que l'on veut en faire à priori, ça démarre bien !






C'est un produit que j'ai utilisé à de nombreuses reprises sur mes armées. Il peut être utilisé tel quel, pour sublimer des lentilles, optiques ou gemmes (comme le ferait un Spiritstone Red GW), ou peut être combiné avec d'autres peintures pour avoir différents rendus et textures.

Voici une petite lot de peintures que j'utilise pour jouer avec le Clear Red :






Pour donner un effet de sang souillé, je l'ai mélangé à du Abaddon Black et appliqué sur les pustules et boyaux de mes Plague bearers :







Ainsi que sur les entrailles de mon Gutrot Spume par exemple :





Ca donne un aspect visqueux et un peu dégueulasse que je trouve du meilleur effet !

Pour représenter du sang légèrement coagulé, je l'ai utilisé en le mélangeant à une pointe d'encre noire et disposé en auréoles, comme sur des Soldats de l'Astra Militarum :







Et les variations sont infinies ! Voici un troisième exemple sur un possédé de mes Chil'Blains, sur lequel j'ai mélangé Clear Red et du Smoke pour faire des coulures sur l'armure :





Par contre, attention ! En disposant le Clear Red sur de l'encre ou de la peinture déjà sèche, j'ai pu remarquer qu'il avait tendance à les endommager voir les dissoudre si l'on force un peu. Du coup, je ne saurais que trop vous conseiller de la disposer en couches fines et d'un geste sûr, car devoir reprendre la masse pourrait être synonyme de dégâts.

Mais le Clear Red est un produit polyvalent que je vous conseille définitivement d'acquérir et de tester, et de le mélanger, de le diluer, et de jouer avec ! Après, on a beau être aventuriers, ça reste un produit irritant, donc on ne le mange pas, le boit pas ou on ne se l'injecte pas dans les yeux ;)





Voilà pour aujourd'hui, en espérant que cet article vous aura éclairé et/ou plus, ét à la prochaine !


Passion et prospérité,


Alskayer


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire