dimanche 5 mai 2019

[Tutoriel] How to paint a Chil'Blains ?



Bonjour les amis !




Aujourd'hui, en ce dimanche pluvieux (du moins ici à Nottingham), j'en profite pour terminer un tutoriel que j'avais promis d'actualiser, à savoir mon tuto concernant la peinture du bronze...

Mais en fait, en voyant toutes les photos que j'avais prises pendant la peinture  des Plague marines, j'ai décidé d'aller beaucoup plus loin, et en fin de compte, j'ai décidé de montrer en images comment peindre un Chil'Blains, de A à Z. Et comme il me l'a été demandé sur Facebook, ce tutoriel sera écrit dans la langue de Molière et dans celle de Shakespeare !






Hello everyone ! 

On this rainy Sunday (at least here in Nottingham), I take the opportunity to finalize a tutorial that I promised to update a while ago, my tutorial about how to paint bronze.

But actually, looking at all the pictures that I've taken during the painting process of the Plague Marines, I decided to go further than that and show how to paint a Chil'Blains from A to Z. 





1e étape : Sous-couche de la figurine en Retributor Gold (bombe GW). Le socle est ensuite peint avec la peinture Base The Fang.

1st step: Undercoat the miniature with Retributor Gold (GW spray). The base itself is then painted using the base color The Fang.




2e étape : Layer de Hashut Copper. voici le résultat après deux passages légers, à la suite. Et c'est là tout l’intérêt d'une sous-couche dorée (comme je l'abordais dans mon article précédent).

Maintenant, en quelques minutes, j'obtiens une teinte tout à fait satisfaisante, là où il fallait auparavant passer une couche de Mournfang puis plusieurs couches de Hashut Copper successives pour avoir un résultat convenable.

2nd step: Layer of Hashut Copper. Here is the result after two thin coats, done one right after the other. And this is where is all the interest of using a Gold undercoat (as I started to explain in my previous article).

Now, in just a few minutes, I get a very satisfying color, compared to my previous method, where I needed to do a Layer of Mournfang Brown and then many layers of Hashut Copper to have a decent result.






3e étape : Lavis de Abaddon Black dilué. Ici, utiliser une Base me permet de foncer très nettement mon cuivre pour lui donner un aspect bronze en un seul passage, plutôt que de devoir appliquer de nombreux lavis de Nuln Oil successifs pour obtenir un résultat similaire.

3rd step: Wash of Abaddon Black, thinned with water. In this case, use a Base color allows me to strongly darken the copper and give it a bronze aspect in just one go, instead of having to apply many washes of Nuln Oil to have a similar result.




4e étape : Premières oxydations : je dépose de grands washs de Kabalite Green dilué (50/50 avec de l'eau) pour commencer à disposer la teinte. J'évite volontairement les parties qui vont être peintes en blanc par la suite pour ne pas perdre de temps.

4th step: First path of oxdation : I apply large washes of diluted Kabalite Green (50/50 with water) to start arranging the hue. I deliberately avoid the parts that will be painted in white later, to not waste any time.




5e étape : Base, où je m'attaque aux autres éléments : Leadbelcher sur le métal, Rhinox Hide sur les cuirs et sacoches, Steel Legion Drab sur le bois (ici le bolter).

5th step: I put base colors on the other elements: Leadbelcher on the metal, Rhinox Hide on the leather and pouches, Steel Legion Drab on the wood (on the bolter in that case).




6e étape : Lavis, en l'occurence Nuln Oil sur le métal et Agrax Earthshade sur les cuirs et le bois.

6th step: Washes, in this case Nuln Oil on metal and Agrax Earthshade on leather and wood.




7e étape : Second passage sur l'oxydation : préciser la disposition de l'oxydation et créant des petites plaques et des coulures avec du Kabalite Green. Ensuite, à l'intérieur de ces zones, disposez de petits aplats de Sybarite Green plus ou moins diluées.

7th step: Second path on the oxidation: I precise the disposition of the oxidation and create small areas and drips with Kabalite Green. Then, inside these areas, I apply some of Sybarite Green, more or less diluted.




8e étape : Le Blanc ! Ici, deux couches de Base Ceramite White. A cette étape, je ne fais pas dans la dentelle, j'applique généreusement sur toutes les zones sensées recevoir du blanc.

8th step: The White! Here, two layers of Ceramite White Base. At this stage, I apply generously on all the areas supposed to receive white.





9e étape : Lavis ! J'applique un lavis de Agrax Earthshade généralisé (en accentuant un peu plus dans les creux et autour des rivets).

A cette étape, j'en ai aussi profité pour faire les optiques et le socle - bien que cela puisse se faire n'importe quand...
Pour les optiques, il s'agit tout simplement d'une base de Moot Green, de quelques points de blanc et d'un glacis de Waywatcher Green. Pour le socle, j'ai effectué un brossage à sec de Blue Horror, puis un second de Ceramite White, plus léger.

9th step: Wash! I apply some Agrax Earthshade on all the white areas (focusing a bit more in the recesses and around the rivets).

At this stage, I also took the opportunity to do the optics and the base - although it can be done anytime ...
For the optics, it's just base of Moot Green, a few dots of white and a glaze of Waywatcher Green. For the base, I made a dry brushing of Blue Horror, followed by a second one of Ceramite White.




10e étape : Retour du blanc ! Ici, je repasse une couche diluée de Ceramite White sur les zones planes, tout en évitant de toucher les creux et renfoncements, ainsi que sur la tête des rivets, câbles, etc...

10th step: Back to white! Here, I apply a diluted layer of Ceramite White on the flat areas (avoiding to touch the recesses), on the rivets, cables, etc ...




11e étape : On salope tout ! Ici, j'ai fait un jus de 50% Abbadon Black et 50% Rhinox Hide bien dilué, que je vais appliquer avec un vieux pinceau brosse (ou un bout de mousse de blister, selon le modèle), afin de créer des salissures et traces de crasse aléatoires. Enfin, avec un pinceau à pointe fine, je vais renforcer certaines zones et réaliser quelques coulures. Si je dépasse sur un rivet ou une arête, je reviens dessus au Ceramite White, pour continuer à faire ressortir les volumes.

A cette étape, on est près du but !

11th step: Make it dirty! Here, I made a well diluted mix of 50% Abbadon Black and 50% , that I apply with an old brush (or a piece of blister foam, depending of the model), to create soiling and random dirt tracks. Finally, with a fine brush, I reinforce some areas and make some drips. If I go over a rivet or a ridge, I apply back some Ceramite White on it, to keep out the volumes.

At this stage, we are close to the goal!




12e étape : Il ne vous reste maintenant plus qu'à finir les métaux, les cuirs et autre selon les méthodes vues ICI, dans l'article consacré aux Plague Marines.

Enfin, un peu de texture Valhallan Blizzard sur le socle pour faire de la neige, un peu de Abaddon Black pour faire le bord de socle, et le tour est joué ! Vous voilà avec un parfait Chil'Blains :)

12th step: Now, all you have to do is finish metals, leather bits and so on, according to the methods seen HERE, in the article dedicated to Plague Marines.

Finally, a bit of Valhallan Blizzard texture on the base to give a snow effect, a bit of Abaddon Black on the edge of the base, and voila! Now you have a perfect Chil'Blains :)




Voilà, en espérant que cela vous aura intéressé et pourra vous être utile, je vous souhaite un bon dimanche et vous dis à très vite !

Here we are! I hope that it will have been an interesting read and may have been useful! I wish you a good Sunday and see you soon!


Passion et prospérité,
Passion and prosperity,
Alskayer.