samedi 26 octobre 2013

La Garde Impériale avance...


Bonsoir tout le monde !



Petit message pour vous montrer enfin ma première escouade achevée, peinte pendant mes temps libres, grâce à la technique élaborée ici !





Peinture rapide et plutôt agréable, sans trop se prendre la tête. Parfait pour une escouade de gardes standards, avec Sergent et lance-flammes.







Petite particularité du lance-flammes, je me suis amusé à peindre les tuyaux comme contenant du prométhéum gélifié, d’où cette teinte un peu particulière, entre le Scorpion Green et le Enchanted Blue ! Et la rouille sur l'arme lourde, juste un petit peu ;)





Maintenant, il va falloir que je me penche sérieusement sur les socles ! Je pensais me lancer sur une esthétique rappelant celle de mon Sabre de Feu Tau, dans les tons ocres rouges-oranges, qu'en pensez-vous ?

Bientôt, quelques gardes en plus et/ou quelques personnages spéciaux !

Enjoy,
Alskayer.

samedi 12 octobre 2013

[Approved] Médium acrylique mat 'Pébéo' !


ou : Tutoriel pour récupérer ses vieux pots de peinture...

Bonsoir tout le monde ! Voici venir le temps d'un nouvel "Approved!",consacré aujourd'hui à un nouveau produit ayant rejoint récemment mes étagères, le médium acrylique mat 'Pébéo' !





Vous pouvez retrouver les anciens articles de notre série "Approved!" ci-dessous :

- Pigments 'Vallejo' : Ocres, terres et oxydations en poudre...
- Pigments fluos 'Forged Monkeys' : Teintes fluos et OSL divers !
- Neige 'Gale Force Nine' : Application et tuto pour des socles enneigés.
- Smoke X-19 'Tamiya' : Huile et coulures diverses...
- Drawing Gum 'Pébéo' : Technique dite du 'Masquage' et tutoriels pour faire la rouille !
- Le 'Bendix' Red 55 :Récupérer ses vieilles figurines métal/plastique/résine.
Cette trouvaille est née d'une réflexion pour récupérer des vieux pots de peinture, suite à des lots donnés récemment par des amis. La plupart des pots étaient en bon état, mais la peinture avait perdu de son onctuosité, et commençait  à bien sécher.




Je me suis donc sérieusement penché sur la question il y a quelques temps, et après quelques recherches et lectures, j'en ai retenu une chose primordiale : 

La peinture acrylique est composée de pigments (en partie ) plastiques d'un côté, et d'un liant synthétique de l'autre. L'acrylique possède aussi la particularité de se mélanger à toute substance miscible à l'eau... Et il faut savoir que le médium est un produit miscible à l'eau et qui a en tout et pour tout les mêmes attributs qu'un liant synthétique...

et Bim. Ça parait idiot, mais il faut le savoir, et cette révélation a changé ma vie.

Du coup, passage obligé dans le magasin d'art le plus proche pour acheter un énooorme pot de médium pour sauver mes vieux pots de peinture !

En parlant d'un détail, parlons du prix ! Ici, le pot de 500ml m'a couté 23€ (comparé au médium à 3,20€ les 12ml de GW... xD)
Et quand on fait un rapide calcul, pour 23€ et un peu de temps... j'ai sauvé pas moins de 56 pots ! Donc à raison de 3,20€ le pot racheté... je vous laisse constater l'économie !

Au niveau du produit, voici la fiche technique : le médium à la capacité de fluidifier la peinture en augmentant sa transparence, mais sans l'amaigrir, comme pourrait le faire l'eau. C'est un bon début ! Du coup pur, il devient le produit idéal pour réaliser des glacis, tandis que coupé avec un peu d'eau, il devient le parfait accessoire pour réaliser des lavis.

Quand à vos pots, s'il vous arrive d'avoir la main lourde, aucun problème : laissez un peu le pot à l'air libre ! C'est un processus infini ;) 



Maintenant, trêve de blablas, voilà comment je m'y prends :

Premier essai sur un pot donc la peinture était devenue simplement pâteuse, bien loin d'un stade sec (vous voyez la brillance sur le collier). Ici, une de mes couleurs préférées, le Bestial Brown, dont j'ai récupéré trois pots, alors dites-vous que j'étais motivé pour les sauver !




J'applique à la pipette quelques gouttes de médium. Sans tellement faire de comptes, en général je vidais une voire deux pipettes pour un pot à ce stade.




Je malaxe ensuite gentiment avec un pic à brochette (pas cher et très sacrifiable...)




Et voilà le résultat ! Un pot de peinture tout neuf ! Reste plus qu'à bien nettoyer le bord et le collier (avec le pic à brochette) et le tour est joué, second round !



Ici, second essai sur un autre de mes pots, qui fut l'un de mes premiers pots de 2004, quand j'ai peins mes premiers nécrons, donc celui ci date ! Vous voyez d’ailleurs que celui-ci est bien plus sec, à la collerette et à l'aspect granuleux du pot.
Première étape, important car elle accélère le processus : faire quelques trous.




Ensuite, médium ! Et on est généreux, j'ai bien dû vider 5 ou 6 pipettes dedans ! De toutes façons, comme dit ci-dessus, c'est réversible, pas de soucis.




Et on touille notre mixture patiemment, en saisissant des blocs plus ou moins durs...




...qui vont fondre progressivement...




... jusqu'à revenir au stade liquide ! :)

Même technique avec un noir pâteux : 









Maintenant, une autre peinture qui a son importance : les peintures métalliques !

Ici, toujours la même technique, mais avec beaucoup plus de parcimonie ! Le but n'est pas de faire un glacis de métal mais une peinture métal. Donc même procédé, mais pipette par pipette, en mélangeant entre chaque dose de médium appliquée.







Ici j'enlève la collerette agglutinée sous le collier, qui gène plus qu'autre chose.




 Puis on retrouve une peinture un peu plus liquide et onctueuse ! C'est le mot à retenir : une peinture onctueuse. ni pâteuse, ni liquide.

Et si vous n'étiez pas au fait de cette technique, je risque d'en faire jaser plus d'un en vous montrant comment j'ai pu sauver un Jade Green presque aussi vieux que moi !




Ici, quelques trous démarrés patiemment au pinceau et à l'eau puis confirmés au pic à brochette, tandis que je gorge des craquelures de médium. On ne sauvera pas tout le pot, mais on peut lui redonner un souffle de vie...



Et après quelques longues minutes de patiente, on aura réussi a en tirer au moins un petit quelque chose... ;)


Et voilà pour ce nouvel approved ! 

N'hésitez pas à donner vos retours sur ce tuto, et enjoy ;)

Alskayer.

samedi 5 octobre 2013

[Jayrah] Les ténèbres approchent.


"Artilleurs, aux postes de combat !"






Un nouveau projet voit le jour :  la venue de Battlefleet Gothic. Mais, qu'est-ce que ce jeu ?  Ce jeu, pour les non-initiés, est un jeu de figurines basé sur l'univers de Warhammer 40,000, avec un background aussi riche et d'infinies possibilités en terme de modélisme et de scénario.
Il met en scène des combats de vaisseaux spatiaux dans le sombre futur du XLIe millénaire. De grandes flottes d'immenses navires de guerre s'engagent en combat dans les ténèbres de la galaxie, pour la domination ou l'annihilation.  Vous ne maitrisez plus une centaine d'hommes sur un champ de bataille mais des milliers dans des bâtiments gargantuesques plus destructeurs les uns que les autres, au dessus de mondes en perdition qu'il vous faudra secourir ou, au contraire, anéantir.


BFG mais pas que ! Comme vous le découvrirez, la gamme BFG est vouée à disparaitre. En effet, elle n'est quasiment plus référencée sur le site de Gw et a totalement disparu des références Forge World. C'est un drame pour les joueurs du genre, mais tout n'est pas fini. Il est toujours possible de regarder ailleurs en terme de figurine, car les règles de BFG sont toujours disponible sur le net. Personnellement, j'ai opté pour la gamme de figurine de la firme Spartan game, et pour être plus précis la gamme Firestorm Armada. Je vous invite a y jeter un œil (aïe !), juste par simple curiosité.





Dindrezi Fédération
(Très impérial comme symbole, non ?)

Suite a l'arrivée d'une récente commande, je vous partage en photo mes découvertes. Attention, il ne s'agit que d'une première partie, mettant l'accent sur le starter Dindrezi.



Open the Box !



Pendant ce temps, Alsky "conversait" 
étroitement avec les démons.


Starter Dindrezi & quelques navires Aqua Prime.





Contenu du starter.
  • Bulle : 1 Cuirassé.
  • Bulle : 3 Croiseurs.
  • Bulle : 6 Frégates.
  • Marqueurs de jeu.
  • Carte-profil des navires.
  • 10 Socles translucides.




Dos du starter.




Un Cuirassé, trois Croiseurs et six Frégates.

               Malgré quelques défauts mineurs, la qualité des navires est très correcte, en particulier la résine. Les plus gros navires sont entièrement en résine, tandis que le "corps" des frégates est en métal. Certes, a titre de comparaison, la gamme GW "plastique-résine" est de meilleure qualité, mais le prix n'est pas du tout le même. Chez Spartan game, pour 40£(45 euros plus ou moins), vous avez un starter composé de 10 navires, tout ce dont vous aurez besoin pour jouer normalement une partie de BFG, avec de la diversité. Côté GW, un pack de deux croiseurs du chaos vous coûtera 20 euros. Vous voyez ou je veux en venir ?
Cuirassé.
Croiseurs.

   
Frégates.





L'idée est d'interpréter les factions entre wh40k et Firestorm Armada. Ici, je vous présente la fédération Dindrezi que nous interprèterons comme une flotte Space Marine lambda. Les Navires sont longilignes et semblent avoir une structure massive, aussi bien dans leur largeur avec les réacteurs et dans leur longueur avec le corps. J'ai conscience que cette interprétation ne plaira pas a tout le monde, car elle ne correspond pas a l'atmosphère sombre & gothique de warhammer 40k, notamment le design des navires. En ce sens, la peinture sera faite de manière à rendre cette atmosphère présente, avec l'ajout de rabiot "gothique" et impérial.

Suite au prochain épisode ..

Fly safe,

Jay'.