dimanche 2 juin 2019

Que sonne le Glas...



Bonjour tout le monde!




Ca y est ! C'est l'heure de publier l'objectif mensuel du CDA !

Dans le cadre de notre Choix des Armes avec Drew et Maxime, pour le troisième mois libre, puisque intitulé 'Au Choix', j'avais décidé de convertir et peindre le Malignant Plaguecaster et le Noxious Blightbringer, ainsi que le Capitaine Septus, le Lord of Contagion en personne, s'il me restait un peu de temps...

Là encore, des figurines pleines de caractère et très agréable à peindre. Mais concernant les deux premiers, il aura fallu passer d'abord par la case bistouri pour leur donner une esthétique qui me convenait mieux.
Comme je l'avais évoqué dans l'article précédent avec les Plague Marines, je trouve que le style Nurgle developpé pour Age of Sigmar, et majoritairement amené par les les Putrid Blightkings ont empiété sur certains designs 40k, et je trouve que c'est particulièrement vrai pour ces deux personnages. Je sais que le Warp peut déformer les esprit, alterer la réalité et faire évoluer les esthétiques, mais ces figurines et leur vocabulaire restait encore beaucoup trop Fantasy à mon goût.




Maintenant, 360° et retour sur chaque figurine...

Le Malignant Plaguecaster :






Pour le Malignant Plaguecaster, j'ai tout d'abord fait sauter la tête (qui le rend plus ridicule que dangereux à mes yeux) pour laisser une capuche vide, qui rend l'ensemble bien plus menaçant et sinistre à mon goût. Je me suis ensuite débarrassé des pseudo ailes de mouches clouées à son backpack, que j'ai transformé en simples litanies. Comme cela je pouvais garder un semblant de mouvement, amené originalement par les ailes et les rubans.





Enfin, j'ai remplacé l'icône du staff par un crâne de bélier (issu de l'un des kits de dryades il me semble), pour lui donner un aspect sorcier plus visible, et un poil plus sinistre là encore.

Voilà pour le Malignant Plaguecaster ! Maintenant, le Noxious Blightbringer :






Pour le Noxious Blightbringer, j'ai été plus expéditif encore... J'ai complètement retiré le Nurgling qui l'accompagne. Je ne suis pas fan des nurglings du tout pour 40k, ces derniers amène un humour qui me semble beaucoup plus adapté à la Fantasy, et bien moins au Sombre Univers. Mais là encore, cela n'engage que moi ;)





Ensuite, n'étant pas fan du tout de cette énorme corne soutenant la cloche, je l'ai donc retiré. Il m'a fallu alors chercher autre chose pour la remplacer, afin de garder la cloche (necessaire pour le personnage et sa lecture). etant donné que l'un des matériaux que l'on retrouve souvent sur les Plague Marines est le bois, j'ai donc voulu faire une potence en bois, ce qui le rendrait moins Fantasy que la corne. Et c'est là toute l'ironie de l'histoire...





Car pour le rendre moins Nurgle AoS, il a fallu que j'aille piocher... dans mes rabiots Nurgle AoS. xD

Ainsi, après quelques coups de scalpels, un peu de GreenStuff et de contre-percage, notre gaillard avait retrouvé sa cloche et était prêt à partir à la sous-couche en guerre contre l'Empereur des hommes aux côtés du Capitaine Septus, le Lord of Contagion en personne...






De son côté, le Lord of Contagion n'aura quant à lui juste subi une ablation des Nurglings qu'il piétine (satanés Nurglings) au profit d'un bien plus sobre IPN, similaire à ceux que l'on voit sur plusieurs socles de l'armée existante (un seul mot d'ordre - la cohésion! ;) )




Niveau peinture, la plupart des techniques concernant l'armure, l'oxydation, le traitement du blanc et les capes/tissus sont celles évoquées dans l'article sur les Plague Marines, que vous pouvez trouver ICI.

Concernant la peau, bubons et autres tentacules, la encore, il s'agit du procédé utilisé pour les Poxwalkers, que cous pouvez retrouver ICI.

Pour le bois, puisque qu'il prend une place importante sur ces deux personnages, voici ma petite recette: Il s'agit d'une base de Rhinox hide, sur laquelle j'ai appliqué successivement deux brossages à sec de Ushabti Bones puis de Elysian Green. Les linings sont ensuites faits au Screaming Skull.

Pour le crane de bélier: Couche de Base de Steel Legion Drab, éclaisrcis avec su Ushabti Bones, du Screaming Skull et finalement du blanc pur.
Pour les cornes, Il s'agit d'une couche de Rhinox Hide et de quelques linings au Ushabti Bones puis Screaming Skull.

Pour les flammes, je suis parti d'une base de Moot Green (directement sur l'or), puis j'ai appliqué des glacis progressifs de Yriel Yellow en allant vers les pointes, liant ensuite l'ensemble avec du Waywatcher Green. Pour les fumées, j'ai utilisé le même procédé mais plus pâle, en poussant jusqu'au blanc !




Et voilà! Encore une fois, des figurines vraiment très agréables à peindre, et le schéma Chil'Blains rend super bien sur eux je trouve.

Maintenant, quelques gros plans pour le plaisir...












Et voici bouclé un nouveau mois de CDA ! Juin se profile maintenant, et les véhicules seront à l'honneur... Alors je vais attaquer mon Foetid Blight Drone de ce pas ! ;)

Passion et prospérité,
Alskayer



dimanche 5 mai 2019

[Tutoriel] How to paint a Chil'Blains ?



Bonjour les amis !




Aujourd'hui, en ce dimanche pluvieux (du moins ici à Nottingham), j'en profite pour terminer un tutoriel que j'avais promis d'actualiser, à savoir mon tuto concernant la peinture du bronze...

Mais en fait, en voyant toutes les photos que j'avais prises pendant la peinture  des Plague marines, j'ai décidé d'aller beaucoup plus loin, et en fin de compte, j'ai décidé de montrer en images comment peindre un Chil'Blains, de A à Z. Et comme il me l'a été demandé sur Facebook, ce tutoriel sera écrit dans la langue de Molière et dans celle de Shakespeare !






Hello everyone ! 

On this rainy Sunday (at least here in Nottingham), I take the opportunity to finalize a tutorial that I promised to update a while ago, my tutorial about how to paint bronze.

But actually, looking at all the pictures that I've taken during the painting process of the Plague Marines, I decided to go further than that and show how to paint a Chil'Blains from A to Z. 





1e étape : Sous-couche de la figurine en Retributor Gold (bombe GW). Le socle est ensuite peint avec la peinture Base The Fang.

1st step: Undercoat the miniature with Retributor Gold (GW spray). The base itself is then painted using the base color The Fang.




2e étape : Layer de Hashut Copper. voici le résultat après deux passages légers, à la suite. Et c'est là tout l’intérêt d'une sous-couche dorée (comme je l'abordais dans mon article précédent).

Maintenant, en quelques minutes, j'obtiens une teinte tout à fait satisfaisante, là où il fallait auparavant passer une couche de Mournfang puis plusieurs couches de Hashut Copper successives pour avoir un résultat convenable.

2nd step: Layer of Hashut Copper. Here is the result after two thin coats, done one right after the other. And this is where is all the interest of using a Gold undercoat (as I started to explain in my previous article).

Now, in just a few minutes, I get a very satisfying color, compared to my previous method, where I needed to do a Layer of Mournfang Brown and then many layers of Hashut Copper to have a decent result.






3e étape : Lavis de Abaddon Black dilué. Ici, utiliser une Base me permet de foncer très nettement mon cuivre pour lui donner un aspect bronze en un seul passage, plutôt que de devoir appliquer de nombreux lavis de Nuln Oil successifs pour obtenir un résultat similaire.

3rd step: Wash of Abaddon Black, thinned with water. In this case, use a Base color allows me to strongly darken the copper and give it a bronze aspect in just one go, instead of having to apply many washes of Nuln Oil to have a similar result.




4e étape : Premières oxydations : je dépose de grands washs de Kabalite Green dilué (50/50 avec de l'eau) pour commencer à disposer la teinte. J'évite volontairement les parties qui vont être peintes en blanc par la suite pour ne pas perdre de temps.

4th step: First path of oxdation : I apply large washes of diluted Kabalite Green (50/50 with water) to start arranging the hue. I deliberately avoid the parts that will be painted in white later, to not waste any time.




5e étape : Base, où je m'attaque aux autres éléments : Leadbelcher sur le métal, Rhinox Hide sur les cuirs et sacoches, Steel Legion Drab sur le bois (ici le bolter).

5th step: I put base colors on the other elements: Leadbelcher on the metal, Rhinox Hide on the leather and pouches, Steel Legion Drab on the wood (on the bolter in that case).




6e étape : Lavis, en l'occurence Nuln Oil sur le métal et Agrax Earthshade sur les cuirs et le bois.

6th step: Washes, in this case Nuln Oil on metal and Agrax Earthshade on leather and wood.




7e étape : Second passage sur l'oxydation : préciser la disposition de l'oxydation et créant des petites plaques et des coulures avec du Kabalite Green. Ensuite, à l'intérieur de ces zones, disposez de petits aplats de Sybarite Green plus ou moins diluées.

7th step: Second path on the oxidation: I precise the disposition of the oxidation and create small areas and drips with Kabalite Green. Then, inside these areas, I apply some of Sybarite Green, more or less diluted.




8e étape : Le Blanc ! Ici, deux couches de Base Ceramite White. A cette étape, je ne fais pas dans la dentelle, j'applique généreusement sur toutes les zones sensées recevoir du blanc.

8th step: The White! Here, two layers of Ceramite White Base. At this stage, I apply generously on all the areas supposed to receive white.





9e étape : Lavis ! J'applique un lavis de Agrax Earthshade généralisé (en accentuant un peu plus dans les creux et autour des rivets).

A cette étape, j'en ai aussi profité pour faire les optiques et le socle - bien que cela puisse se faire n'importe quand...
Pour les optiques, il s'agit tout simplement d'une base de Moot Green, de quelques points de blanc et d'un glacis de Waywatcher Green. Pour le socle, j'ai effectué un brossage à sec de Blue Horror, puis un second de Ceramite White, plus léger.

9th step: Wash! I apply some Agrax Earthshade on all the white areas (focusing a bit more in the recesses and around the rivets).

At this stage, I also took the opportunity to do the optics and the base - although it can be done anytime ...
For the optics, it's just base of Moot Green, a few dots of white and a glaze of Waywatcher Green. For the base, I made a dry brushing of Blue Horror, followed by a second one of Ceramite White.




10e étape : Retour du blanc ! Ici, je repasse une couche diluée de Ceramite White sur les zones planes, tout en évitant de toucher les creux et renfoncements, ainsi que sur la tête des rivets, câbles, etc...

10th step: Back to white! Here, I apply a diluted layer of Ceramite White on the flat areas (avoiding to touch the recesses), on the rivets, cables, etc ...




11e étape : On salope tout ! Ici, j'ai fait un jus de 50% Abbadon Black et 50% Rhinox Hide bien dilué, que je vais appliquer avec un vieux pinceau brosse (ou un bout de mousse de blister, selon le modèle), afin de créer des salissures et traces de crasse aléatoires. Enfin, avec un pinceau à pointe fine, je vais renforcer certaines zones et réaliser quelques coulures. Si je dépasse sur un rivet ou une arête, je reviens dessus au Ceramite White, pour continuer à faire ressortir les volumes.

A cette étape, on est près du but !

11th step: Make it dirty! Here, I made a well diluted mix of 50% Abbadon Black and 50% , that I apply with an old brush (or a piece of blister foam, depending of the model), to create soiling and random dirt tracks. Finally, with a fine brush, I reinforce some areas and make some drips. If I go over a rivet or a ridge, I apply back some Ceramite White on it, to keep out the volumes.

At this stage, we are close to the goal!




12e étape : Il ne vous reste maintenant plus qu'à finir les métaux, les cuirs et autre selon les méthodes vues ICI, dans l'article consacré aux Plague Marines.

Enfin, un peu de texture Valhallan Blizzard sur le socle pour faire de la neige, un peu de Abaddon Black pour faire le bord de socle, et le tour est joué ! Vous voilà avec un parfait Chil'Blains :)

12th step: Now, all you have to do is finish metals, leather bits and so on, according to the methods seen HERE, in the article dedicated to Plague Marines.

Finally, a bit of Valhallan Blizzard texture on the base to give a snow effect, a bit of Abaddon Black on the edge of the base, and voila! Now you have a perfect Chil'Blains :)




Voilà, en espérant que cela vous aura intéressé et pourra vous être utile, je vous souhaite un bon dimanche et vous dis à très vite !

Here we are! I hope that it will have been an interesting read and may have been useful! I wish you a good Sunday and see you soon!


Passion et prospérité,
Passion and prosperity,
Alskayer.



dimanche 28 avril 2019

The Soldiers of the Plague.



Bonjour tout le monde!




Ca y est ! La fin du mois d'avril approche... Comme l'objectif mensuel du CDA !

Dans le cadre de notre Choix des Armes avec Drew et Maxime, pour le second mois intitulé 'Battle Line', j'avais décidé de peindre les 7 Plague Marines de la boîte Dark Imperium, ainsi qu'un Icon Bearer Plague Marine (si j'étais un peu en avance sur mon planning)...

Je vous le dis d'emblée, ça a été un régal ! Beaucoup d'entre vous les connaissent par coeur, vous les avez probablement vus et revus, mais ce sont des figurines vraiment très agréables à peindre. Elles sont pleines de caractère, remplies de détails (parfois même trop!), mais pour une unité "d'élite", elles remplissent tout à fait leur rôle, chacun étant plus un personnage à part entière qu'un simple soldat, avec sa propre histoire, que l'on s'amuse à créer au fur et à mesure que l'on les découvre et les peins.


Cliquez pour voir les images en grand !

De manière générale, j'ai effectué très peu de conversions sur ces gaillards, j'ai simplement retiré ponctuellement des éléments qui me semblaient de trop, ou pas complètement adapté selon moi.
J'ai parfois tendance à penser que le style Nurgle d'AoS  (et notamment les Putrid Blightkings) ont empiété sur certains designs 40k. Le détail majeur ici aura été les cornes de l'un des casques qui s'entrecroisaient d'une manière qui ne me plaisait pas trop. Quelques coups de scalpel et ce fut réglé ! ;)





Vous aviez pu apercevoir brièvement le Champion le mois dernier, voici maintenant l'escouade au complet! Vous allez pouvoir les observer plus en détails ci-dessus avec le traditionnel front-back !
Là encore, n'hésitez pas à cliquer sur les images pour les voir en plus grand ;)





Niveau peinture, le choix de couleur est bien évidemment celui employé pour n'importe quel Chil'Blains. Et pourtant, ce coup-ci, plutôt que la traditionnelle sous-couche blanche, je suis parti d'une sous-couche... dorée !
En effet, je me suis rendu compte que, étant donné que la figurine est composée majoritairement de bronze, il était plus facile de partir d'une sous-couche dorée et la retravailler plutôt que de devoir appliquer couche sur couche de Hashut Copper pour obtenir un résultat satisfaisant...

Pour l'armure donc, je suis parti sur une base de Retributor Gold en bombe, sur laquelle j'ai appliqué deux couches successives de Hashut Copper. Une fois sec, j'ai ensuite appliqué un lavis bien dilué de Abbadon Black sur toute la figurine. Pourquoi Abbadon Black plutot que Nuln Oil ? Pour la couvrance. Car cela me permet d'obtenir un résultat bien plus sombre en un passage qu'avec 3 passages successifs de Nuln Oil.

Pour l'oxydation, il s'agit comme toujours de mon combo Kabalite Green dilué puis Sybarite Green sur les highlights. Pour les interessés, je vais mettre en ligne prochainement une nouvelle version de mon tutoriel sur le bronze, histoire de mettre à jour les techniques et le processus de création d'un parfait Chil'Blains !





Pour le blanc, j'ai utilisé mon allié de toujours, la base Ceramite white. Deux passages, suivi d'un lavis de Agrax Earthshade (surtout pour les creux), et une nouvelle couche de Ceramite White sur les zones planes. Enfin, pour salir tout ca, un mix 50%  Abbadon Black et 50% Rhinox Hide, le tout dilué avec un peu d'eau, mix appliqué avec un vieux pinceau ou de la mousse de blister en fonction des zones, pour donner un côté aléatoire. Pour finir, quelques coulures réalisées avec un pinceau fin, en utilisant le même mélange.

Pour la peau, bubons et autres tentacules, j'ai suivi la même recette que pour mes Poxwalkers, que vous pouvez retrouver ICI.
Concernant les tuniques, pagnes, crânes et cornes, base de Rhinox hide, layer de Ushabti Bones, lavis de Seraphim Sepia et highlights au Screamink Skull.
Pour les cuirs, base de Rhinox Hide, layer de Mournfang Brown dilué et highlights successifs de XV-88 très dilué  puis de Screaming Skull.
Enfin, pour le métal, base de Leadbelcher, lavis de Nuln Oil, tapotis successifs de Mournfang Brown et Troll Slayer Orange pour la rouille, puis un brossage à sec final de Stromhost Silver.




Et voilà! Encore une fois, des figurines vraiment très agréables à peindre, et le schéma Chil'Blains rend super bien sur eux je trouve.

Maintenant, quelques gros plans pour le plaisir...



C'est green green green...


Does it look infected?


Un petit OSL des familles...




Mais, comme je le disais plus haut, ce ne sont pas mes seules réalisations du mois! J'ai aussi eu le temps de faire un petit Icon Bearer - tant que j'étais dans le rythme ! ;)






Pour le coup, grosse conversion sur celui-ci. Non-pas que je n'étais pas fan du design original, loin de là, mais j'en ai profité pour recycler une très vieille conversion, effectuée des années auparavant (si il y a des vétérans, c'est le moment de se manifester xD).
En effet, j'avais converti une bannière à partir d'une icone de l'Empire et de la faux qu'il me restait du kit utilisé pour faire Barkahran, que j'avais donné à un Plague Marine finecast, des années avant que Dark Imperium ne sorte. Cette escouade n'ayant évidemment jamais été achevée, et regrettant que cette conversion n'ait jamais pu être mise en valeur, je l'ai recyclée pour l'occasion, et je suis bien content de l'avoir fait !


Attention, c'est de la vraie photo d'archive, quand je bossais encore sur un vieux calendrier...
Après assemblage.



Ici, j'ai coupé au plus haut de la hampe, puis retiré la tige de laiton pour y enfoncer la hampe plastique à la place. 

Un peu de colle, un peu de GreenStuff...

Et voilà le travail !

Quelques gros plans, toujours pour le plaisir...






Et voilà ! Ce coup-ci, c'est fini... En espérant que ces nouvelle recrues vous plairont! Maintenant, on va s'atteler aux figurines du mois prochain. A minimat, je voudrais finir de convertir et peindre le Malignant Plaguecaster et le Noxious Blightbringer.
Après, si je suis en forme, j'attaquerai le Lord of Contagion dans la foulée !




A bientôt pour un nouvel article, que ce soit le tutoriel ou un article de l'ami Drew !

Passion et prospérité,
Alskayer