dimanche 20 mai 2018

Nobody expects the Inquisition!



Bonjour tout le monde...




Après quelques semaines off bien méritées, c'est la reprise, et le retour sur l'établi s'annonce productif !

Pour bien commencer, j'en ai profité pour enfin achever une figurine bien connue depuis la chute de Cadia... L'Inquisitrice Greyfax. Mais avant toute chose, turn-around :







J'avais acquis la boîte dès la sortie (en majeure partie pour Greyfax d'ailleurs), mais l'avais longtemps laissér de côté faute de trouver un schéma de couleurs qui me convienne vraiment... Et puis un jour, ça a été le déclic: noir et os. Je voulais éviter des schémas trop ostentatoires comme or/doré, noir/rouge ou rouge/doré, et j'ai trouvé que noir et os pourrait être une bonne alternative...




Pour compléter le schéma, j'ai ressorti mes couleurs favorites, vert acide, bleu sombre et pigments...




Pour la cape, n'étant pas fan des grandes surfaces lisses, je suis parti sur une peinture à effets. Sur une base de Stegadon Scale Green, j'ai passé un lavis de Nuln Oil, puis éclairci au Dark Reaper. Ensuite, j'ai fait des lignes au Thunderhawk Blue, puis d'autres plus claires, faites avec un mélange 50/50 de Thunderhawk Blue et de Ushabti Bones. J'ai appliqué ce même mélange sur les arêtes et en linings sur les motifs, avant d'ombrer les creux avec un peu de Rhinox Hide dilué.




Je suis assez satisfait du visage, je trouve que je m'en suis pas mal sorti. Et le contraste entre l’œil turquoise, le bionique vert acide et les lèvres teintées de Warlock Purple marche assez bien je trouve. Même si, au final, il reste majoritairement caché dans l'ombre du chapeau.
Pour le coup, c'est symbolique. Si tu commences à voir la couleur de ses yeux... Prépare-toi à un looong moment de souffrance !




Pour le socle, il s'agit de ma recette habituelle. Pour le côté narratif, j'ai rajouté un casque Space Marines du Chaos issu de l'ancien kit de décors pour socles urbains, qui me permet de faire un petit écho à la Black Legion tout en restant subtil, pour qu'elle puisse s'intégrer à mon armée de l'Astra Militarum au besoin.


"Beware, heretics... I'm coming."

Bon, c'est déjà fini pour aujourd'hui...En espérant que cette nouvelle recrue vous aura plu, et à la semaine prochaine pour un nouvel article de l'ami Drew !

Passion et prospérité,
Alskayer





dimanche 22 avril 2018

Sons of Medusa Reborn !

Bonjour a tous !

Freehand du Symbole Sons of Medusa sur un Chevalier allié. 


Aujourd'hui, je vais vous présenter mon nouveau projet Warhammer 40.000 : Les Sons of Medusa !

J'avais fait une première armée en 2014, suite a mon envie de monter un Chapitre original et pouvoir m'amuser niveau conversions.


Photo souvenir: l'armee de 2014

Niveau Background: Les Sons of Medusa sont des anciens Iron Hands qui furent exilés suite à des discordances concernant une doctrine du Mechanicus (Schisme en M35). Commenca alors leur errance dans les zones les plus dangereuses du Segmentum Obscurus.

Fait exceptionnel, après leur faits d'arme égalant voire surpassant ceux de leur chapitre mère, ils reçurent la Grâce de l'Empereur (en M37), furent réintégrés et renommés : les Sons of Medusa.

Depuis, les deux Chapitres ont des relations froides, voire tendues, les Sons of Medusa ayant acquis une réputation de récupérateurs sur le champ de bataille.

En effet, suite à leur errance forcée, ils sont devenus experts en techno-exorcisme et peuvent acquérir du matériel ancien ou rare (parfois utilisées par les anciennes forces loyalistes), ayant de nombreux Techmarines dans leurs rangs et possédant un solide réseau de Mondes Forges.

De ce fait, ce chapitre possède une armurerie quasi-infinie.


Prototype Primaris Sons of Medusa


Les Sons of Medusa ont foi dans les écrits de Moira, écrits d'un Technomage qui avance que des messages sont cachés dans les signaux envoyés par la Lumière de L'Astronimican, et que qui saurait les décrypter correctement pourrait prédire le futur.

Lorsque les messages alarmistes prédirent une apocalypse imminente, les Sons of Medusa étaient prêts et sur le front après la Chute de Cadia.




Ma force prend place juste après la chute de Cadia, où les Sons of Medusa vétérans accueillent les premiers Primaris pour regarnir leurs rangs, après les batailles acharnées contre les forces renégates se déversant de la Cicatrix Maledictum.

Mon projet est de faire une armée d'environ 3000 points, fortement mécanisée et convertie, avec chevaliers et beaucoup de véhicules. Vous pouvez voir d'ailleurs une des épaulières en en-tête avec le symbole de Medusa...


Primaris Sons of Medusa à l'entrainement, sur la barge d'entrainement Promitas.

WIP de mon Capitaine Primaris...

En espérant que ça vous plaira !!!

Drew




dimanche 15 avril 2018

Back from the Salute 2018!



Bonjour tout le monde !




Pour cet article dominical, Drew et moi avions envie de vous parler un peu du Salute, au quel nous étions hier !




Pour ceux qui se demandent ce qu'est le Salute, il s'agit tout simplement du plus grand événement indépendant de Wargames au Royaume-Uni. Crée et dirigé par The South London Warlords, c'est un grand rassemblement qui se déroule chaque année, l'espace d'une journée.

Leur objectif étant de promouvoir le meilleur du hobby, on peut y trouver une très grande quantité d'expostants, de vendeurs, de grandes compagnies et plus petites compagnies, venant de toute l'Europe, ainsi que de nombreux jeux de démonstration à voir et auxquels prendre part, des stands de Speed paintings, ainsi qu'un grand concours de peinture, avec plusieurs catégories (un peu comme le Golden Demon),etc... Bref, on programme plus qu'alléchant !




D'autre part, chaque année est choisi un thème pour illustrer la journée. Par exemple, 2013 mettait Jason et les Argonautes à l'honneur, tandis que 2016 s'était axée sur l'univers Steam-punk.
Cette année, le thème choisi a été la commémoration des 100 ans de l'armistice de 2018, avec un symbole fort, celui du coquelicot, comme souvenir des vétérans: Lest we forget (Ne les oublions pas).




Et pour l'occasion, la figurine offerte cette année n'est autre qu'une petite saynete représentant 3 soldats (un allemand, un francais et un anglais) partageant une boisson le jour de cette armistice.




Voici le trio, sculpté par nul autre que Alan Perry lui-même.

Maintenant que les presentations sont faites, entrons dans le vif du sujet ! Première image du salon: un immense hall et des stands à perte de vue... Ca promet d'être une journée riche en figurines et en rencontres !




Mais première étape pour notre ami Andrew, entrer ses créations récentes au fameux concours de peinture...




Pour l'occasion, notre comparse avait pris avec lui : Le Chapelain Primaris Flesh Tearers (que vous avez pu découvrir il y a quelques semaines), Ko-Hana, un buste dont il a fait le box-art pour Mad Robot, un Duel Age of Sigmar et un Dreadnought Leviathan Forge World aux couleurs des Imperial Fists.




Restant cohérent avec le thème annuel, les statuettes de cette année ont pris l'apparence des casques anglais Mark I, modèle 1916.










Une fois les figurines entrées dans la compétition, commence la déambulation dans les dédales du Salute, rencontrant des camarades du hobby, des nouveaux ou anciens collègues, de nombreux exposants, de petites boites comme des boites plus reconnues...






Comme vous pouvez le voir, la liste des exposants et longues, et il y avait une sacrée quantité de stands !






Join us, join us...

Et là encore, à l'occasion de la commémoration des 100 ans de l'armistice de 1918, un invité de marque... un char ! Et pas n'importe quel char, un char anglais Mk I bien connu...








Je dis bien connu, parce que les propriétaires (en uniforme sur la photo ci-dessous), nous expliqueront par la suite avoir acquis ce char d'une maison de cinéma, et qu'il a été vu dans plusieurs films ! Le premier étant the 'Magic Flute', en 2006, et le plus récent étant... Wonder Woman en 2016 ! :)


Steve Party, Drew, Cpt McFlint et Alskayer.

Et on n'a même pu voir l'intérieur du monstre!


Et cerise sur le gâteau, au hasard des stands, nous avons pu serrer la main et discuter un peu avec une de nos idoles d'enfants à Drew et moi... Dave Taylor !




Pour ceux qui ignore qui est Dave Taylor, il s'agit d'un hobbyiste et peintre profilique qui a rempli plusieurs les fois les pages de White Dwarf dans les années 2000, avec notamment sa Garde Impériale, le 33e Genswick Rifles, son Armée Custodes lourdement convertie à l'époque! C'était il y a plus de 10 ans avant la sortie de la gamme...









Ou pour ceux qui sont plutôt internet, d'autres connaissent très bien son armée du Premier et Unique de Tanith, son armée du Pacte de Sang ou ses Scions of the Omnimessiah (vous pouvez retrouver son blog ici.)




Et le hasard faisant bien les choses, Dave Taylor a justement lancé il y a quelques semaines un Kickstarter regroupant toutes ses armées, et les stretchgoals s'envolent !




Ne trainez pas pour backer, le kickstarter s'achève dans quelques heures !! Lien ici: Armies & Legions & Hordes.




Remis de nos émotions, nous retrouvons le stand de 'The South London Warriors', auquel étaient disponibles mugs, dés, badges, T-shirts et autres goodies. Et comme l'année précédente, tous les revenus de ce stand seront reversées à des oeuvres de charité.

Et là encore, au hasard des stands, dans la foule, nous avons trouvés quelques cosplayers, dont un Blood Angel (rien que ca) !




Ainsi qu'un un autre visage qui m'étais plus que familier...




Mais il est déja 15h et se profile déjà la fin de la journée, avec la remise des prix du concours de peinture... Et ce fut une très bonne journée pour Drew ! Toutes ses figurines passèrent la pré-sélection, et casque de Bronze avec son Leviathan Imperial Fists ! Félicitations copain :)




Bref, une journée riche en rencontre, en hobby et en figurines. Et nous sommes repartis avec le souhait de réitérer l'expérience l'année prochaine !

En espérant que cet article vous aura plu et permis de découvrir un peu mieux ce qu'était le Salute, et à dimanche prochain pour un nouvel article ;)

Et surtout, n'oubliez pas : savourez la vie, et peignez !

Enjoy,
Alskayer

dimanche 8 avril 2018

[Age of Sigmar] Nurgle's Finests...



Bonsoir tout le monde !

Mieux vaut tard que jamais, mais est enfin en ligne notre article dominical ;)




Et ce soir, c'est de la grosse artillerie qui entre en scène, des Putrid Blightkings !




Avant tout, quelques images de ces ptits gars ! :)







Niveau peinture, je me suis bien amusé dessus, surtout sur les carnations, ou j'ai pu varier les nuances de teintes vertes et de couleurs chaires, en axant parfois plus sur l'un ou sur l'autre, de même que pour les nurglings, et j'ai trouvé que ça rendait vraiment bien ! 




Au point que, sous les conseils de Drew, j'en ai repeint mon Festus, dont je n'étais pas totalement satisfait, et qui est maintenant bien plus cohérent avec le reste de la troupe. Vous pouvez voir la différence avant-après !





En ce qui concerne l'armure, les cuirs, la rouille et les tissus, j'ai repris la sauce utilisée ici pour Gutrot Spume.
A ceci près que, lsous les conseils avisés de Drew là encore, j'ai rajouté sur les armures un fin lining de Screaming Skull sur les arêtes. Et merci encore copain, parce que ca fait une vraie différence ! :)





En ce qui concerne l'oxydation du Bronze, j'ai repris ma sauce Chil'Blains, que vous pouvez retrouver juste ! Et en lining final, un peu de Nihilakh Oxide. Mais comme je repars sur la peinture ce ces gaillards aussi, je vais vous refaire prochainement un petit pas à pas sympa, restez à l'écoute ;)




Et les petits socles forestiers qui vont bien...




Et voilà pour aujourd'hui :)
En espérant que ces gros gaillards vous plairont, et à la semaine prochaine... A priori, cela devrait être du 40k ce coup-ci!







Enjoy,
Alskayer.