jeudi 6 octobre 2011

Imperial Squads : Les égarés de Kexacolt.

Bonjour à tous !

Voici venu le temps de vous présenter une nouvelle galerie de figurines qui me tient à coeur, que j'ai nommé...
Imperial Squads.




Cette nouvelle rubrique me tient à coeur en grande partie parce qu'elle concerne la Garde Impériale et qu'elle permet de mélanger conversion, modélisme, peinture et imaginaire.


En effet, Imperial Squad a pour vocation de redorer le blason des régiments ayant recu la 'mention honorable' au combat, c'est-à-dire les armées ayant exercé de hauts faits d'armes, mais relayés au second plan vis à vis des héros des manuels de la Scholae Imperialis, comme les Cadiens, les Mordians, les Tanith, ect...

Le but principal de cette nouvelle rubrique est de s'amuser à créer de présenter, à intervalle plus ou moins régulière, des armées et régiments Impériaux, par série de cinq soldats, ainsi que leur background, leur schémas, leurs spécificités au combat, leurs ennemis, etc...
Cette idée m'est venu avec mes camarades de hobby, vis à vis de mon amour pour la Garde Impériale et l'envie de pouvoir exploiter avec plaisir tout mes rabiots, divers et variés.
De ce projet sont nés plusieurs idées, dont voici le premier aboutissement :

Les égarés de Kexacolt...



 
Mais avant tout : Background !

Kexacolt est un monde exotique forestier, disposé le long de la bordure orientale de l'Ultima Segmentum, dans le secteur Eliaquu.

Cette planète sauvage fut maintes fois convotée, notamment pour ses sous-sols ferrifères, utiles pour le nerfs de la guerre. Elle était habitée par une race-civilisation nommée Skamath, cousine des reptiles loxatl.
Lors des premières arrivées Impériales, les peuples refusant la Doctinae Imperialis furent chassés de leur terres et se réfugièrent dans les jungles, se formant en poches de résistances. La Garde et les Skamath cohabitèrent pendant un temps, les uns souffrant de temps en temps des attaques des autres, et vice versa.

Mais la Garde Impériale de fut pas la seule race à convoiter cette planète. Les eldars s'interessèrent à cette dernière, leur permettant d'établir une tête de pont vers l'imperium et de profiter des ressources. Lors de l'invasion eldar, de nombreux régiments furent envoyés pour répliquer, tel le 24e Catachan, le 708e Belgadin et le 66e Belerus.

Les combats firent rage dans une grande partie du sous secteur : Sur Kexacolt, mais aussi Jiluua, Xarinen et Uthary. Quand le sous-secteur fut considéré perdu par la Garde Impériale, celle-ci céda les terres, préférant se regrouper dans les sous-secteurs voisins pour contenir la progression xenos et revenir reprendre ce qui leur revenait de droit lorsque le moment serait propice. Lors de la fuite, de nombreux soldats furent oubliés ou manquèrent à l'appel.

Ainsi naquirent les égarés.


Les égarés de Kexacolt font partie des légions qui font taire les généraux lorsqu'on évoque leur nom. Aujourd'hui, on pense que la plupart des groupes impériaux ont été décimés, que ce soit par les eldars ou les rebelles Skamath.
Cependant, on peut être certain que certains sévissent encore, car les vaisseaux éclaireurs signalent parfois des sabotages effectués parmis les installations eldars, des avaries inexpliquées...


De gauche à droite : le Major Brenner et les vétérans Kared, Holan, Hakin et Kelh.


Les mêmes de dos ;)


Le groupe d'égarés présenté ci dessus est l'un des plus farouches de Kexacolt. Ils sont sous les ordres du Major Brenner (à gauche) et appartennent au 66e Belerus, reconnaissables à leur treillis tachetés et leurs armures crème. Quelques détails laissent penser d'ailleurs qu'ils cotoyèrent pendant un temps le 708e Belgadin, car ils portent des accessoires peints de leur bleu natal.

En effet, de par la rareté de l'équipement, les égarés entretiennent excellement bien leur matériel et ont appris à le remplacer pour le conserver le plus longtemps possible. La technologie laser pouvant être rechargé à la lumière, il n'est pas rare de trouver certains gardes encore munis de pistolets, comme Kared, tandis que des rapines dans les camps eldars leur permettent de voler energie et carburant nécessaire pour faire fonctionner d'autres armes, tel le pistolet plasma du Major ou le lance-flammes du vétéran Hakin. Enfin, il n'est pas rare pour eux, lorsqu'ils attaquent un campement Skamath, de trouver des munitions ou explosifs volés lors de l'arrivée des premiers colons impériaux, ce qui fait le bonheur de Holan, un fana des grenades.

D'autre part, on peut voir que leur équipement intègre des éléments exotiques, acquis au fur et à mesure de leur survie sur Kexacolt : Kared et Holan portent des armes de corps à corps Skamath, ce dernier portant aussi, à l'instar de Kelh, les protections faites de la peau de ces mêmes reptiles. Les égarés ont adopté un style de combat proche de l'attaque éclair, embuscades silencieuses ou non, pour pouvoir effectuer leurs éliminations ou leusr sabotages de manière rapide et efficace.
Ayant fini par être imprégnés de la culture skamath, les égarés utilisent notamment un système de cor, leur permettant de communiquer rapidement (leur matériel radio étant inutilisable depuis longtemps...). D'autre part, tous arborent les glyphes Skamath et des plumes colorées de Kyliyarin, un oiseau rare, sensé protéger leurs porteurs de la mort et des mauvaises rencontres...


" C'est pas un rigolo le Major... Une fois, il a arraché la langue d'un type juste parce qu'il discutait un ordre...
C'est pas un rigolo le Major, ca non." Kared, en parlant du Major Brenner.


"J'aime quand ca fait boum." Holan


Le laser ? C'est génial et inépuisable... quand t'en trouves." Kared


"Vous avez demandé du feu ?" Hakin


"Attaquer, éliminer, repartir ? Jusque là, ca me va." Kelh


Voilà pour la back-ground et le présentations... Maintenant, le making-of !




Pour réaliser nos saboteurs, je me suis fait plaisir, j'ai bien pioché dans ma boite à rabiot !

Pour tout ce qui est corps et têtes, j'ai pris dans les kits de cadien pour les jambes (dont j'ai limé les protection des rangers pour donner un aspect de grandes bottes) ; des torses de cadiens et de catachans de la grappe de commancement et tes têtes de cadien, catachan et commandement catachan.


Pour les armes, j'ai pris dans le commandement catachan (lance-flammes, plasma, épée tronconneuse) et cadien (pistolet laser, gantelet energétique), tandis que les armes de corps à corps viennent de la gamme des hommes-lézards de Warhammer Battle.








 Pour les accessoires : les gourdes, sacoches et les cors proviennent de la gamme classique des arquebusiers de l'Empire, ainsi que les grands plumets. Les autres plumes et glyphes proviennent des bannières homme-lézards. le reste provient des accessoires cadiens et catachans. Enfin, le trophée que porte Brenner à la ceinture provient d'un ancien kit elfes noirs.

Pour les socles, rien de bien méchant : sable, divers éléments des armes lourdes catachan pour les végétaux, des billes de green stuff pour les bulles de marécage et le tour est joué !










Voilà donc pour ce premier régiment de notre nouvelle série Imperial Squads !

Et toutes les photos dans la Galerie : Imperial Squads pour observer les égarés sous toutes les coutures, en cours ou achevés...

En espérant que ce nouveau projet vous a plu, et à bientôt pour la suite ! ;)

Passion et prospérité,

Alskayer.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire