lundi 28 mars 2016

[Figone] My name is Bill... Tcherno Bill.


Bonsoir tout le monde et Joyeux Lundi de Pâques !

"Cherche le Lapin ma cocotte, cherche..."

Second post du mois de Mars, le boulot est de plus en plus chronophage en ce moment...
Mais je ne reviens pas les mains vides ! Bill Tcherno arrive et il n'est pas content ;)

Cela faisait plus d'un an un moment qu'il trainait sur l'établi, que je peinais à avancer dessus et puis cette semaine, ca m'a pris, il fallait que je le finisse. C'est chose faite !

Les plus fidèles lecteurs l'auront déjà remarqué, dans mes articles workbench ou je mets pêle-mêle mes projets en cours.

Trêve de bavardages, voici la bête :







Bill Tcherno et sa poule de combat, un duo définitivement génial, autant dans l'idée que dans la réalisation. Bill fut un plaisir à convertir et à peindre...

Voici une petite image pour montrer à quoi il ressemblait avant la peinture, après qu'il soit passé sous le scalpel et autres engins de torture.



Pour ceux que cela intéresse, vous pouvez retrouver l'article traitant de la figurine et de sa conversion ici (click) !

Au niveau des couleurs, j'ai voulu partir sur un schéma façon Borderlands, un univers que j'aime beaucoup et auquel cette brutasse me faisait terriblement penser, entre univers apocalyptique et ambiance décalée (la poule y est pour quelque chose...)

C'moi que tu r'gardes blanc-bec ?

Cette figurine est géniale, parce qu'elle fourmille de petits détails, du coup challenge niveau des couleurs, des textures, trouver quelque chose de riche visuellement en restant harmonieux.






J'ai en grande partie utilisé une palette naturelle et assez terne : chair, cuir, beige, kaki, acier désaturé, qui donne un ensemble homogène, réhaussé par du Scorpion Green et du Turquoise Hawk, qui attire l'oeil et fait faire le tour de la figurine.





Et la poulette !




Concernant le socle, je dois avouer que j'ai un peu de mal du début, c'est vrai qu'il m'est encore rare de travailler sur des pièces de cette taille, et j'ai dû trouver l'équilibre au niveau des pigments et des textures, les éléments de décor, les herbes...

En tout cas une bonne expérience qui m'a poussé dans les retranchements et je suis assez satisfait, pour un premier essai !

Bouh.


Voilà pour ce soir, et encore Joyeuses Pâques ! :)

En espérant qu'il vous aura plu, et à bientôt pour un nouvel article, avec encore du WIP que l'on finit ! On arrivera à enfin clairsemer cet établi ;)

Enjoy,
Alskayer




dimanche 6 mars 2016

[INQ28] Le Réveil de la Maison Coaltz !



Bonjour tout le monde !

Comme vous le savez peut-être, en ce moment j'essaie de boucler tous mes projets en cours, et j'en ai profité pour donner un petit coup de fouet à mon Gang custom Necromunda : La Maison Coaltz !




Bon, certains sont encore en cours de montage et/ou de peinture, mais ça avance bien ! Si ils vous disent quelque chose, c'est normal, car ce n'est pas leur première visite dans les forges du Manufactorum (clic)...

Concernant le schéma de couleur, j'avais utilisé principalement des bitz Catachans pour garder un visuel cohérent au niveau des tenues, comme un genre d'uniforme.

Dans un premier temps, j'ai pensé utiliser des teintes oranges, rappelant un peu des tenues de prisonniers, comme aux US, puis je suis finalement parti vers une teinte plus ocre jaune, plus sympa et "polyvalente" à mon goût.


Pour compléter le schéma, j'ai utilisé pour le matériel militaire (les armes, les pièces d'armure) le bleu Wolf Grey que j'utilise pour ma Légion de Pallene. Etant la Force Impériale régissant le Sous-Secteur, il est facile de penser que du matériel peut être détourné par le Gang pour agrandir sa puissance de feu.


Voici pour les plus avancés !
A noter, Tout d'abord, le Gang est passé de 15 à 16 Gangers, pour avoir visuellement deux escouades de 8 membres (oui, jsuis un peu maniaque).

Groupe 1
Groupe 2

Dans un futur proche, je pense ajouter quelques symboles ou tatouages de Gang en Enchanted Blue, pour rajouter un peu de caractère encore à ce Gang.

Mais surtout, il faut savoir que le Gang s'est vu garni d'une Sentinelle de Forage, d'un Abhumain Asservi, d'un Contremaître et d'un Sorceleur !


Tout d'abord la Sentinelle de Forage :

Elle est basée sur une Sentinelle Classique Games Workshop, qui a un cachet fou à mes yeux. Je me suis amusé à piocher dans mes bitz pour faire un pilote, dans le même cru que tous les membres de mon Gang.


J'ai aussi commencé à effacer l'Aigle Bicéphale, un symbole que la Maison Coaltz n'arborerait en aucune façon, pour de sombres raisons...

Ensuite, j'ai rassemblé les composants pour rajouter une lame, qui puisse faire lame pour disquer/forer les parois rocheuses et métalliques, et qui puisse donner un peu de punch au corps à corps à la machine.



Voilà pour la Sentinelle !

Maintenant, Garrett-B6 : Cet Ogryn bossu est l'un des abhumains exploités par la Maison Coaltz pour effectuer leur sale besogne...




Cette figurine provient de la gamme Troll Forged Miniatures, plus particulièrement connue pour son super kickstarter Assimilation Alien Host (visible ici) !

Mais bon, comme vous le savez, j'ai du mal à monter une figurine selon le mode d'emploi...
Du coup, j'ai récupéré une tête d'Ogryn et des bras de Nobz Ork (un Flingue de gros calibre et une Disqueuse).


Maintenant, le Contremaître !



Voici celui qui dirige les unités de travail d'une main de Fer. Pour le coup, celui-ci est un assemblage de bitz totalement hétéroclite : des jambes de Guerrier Elfe Noir, un torse et un holster de Garde Impérial, une épée des Guerriers des Tombes, une tête et un fouet des Flagellants de l'Empire, le tout agrémenté d'un peu de Green stuff !






Et voilà, c'est déjà fini pour ce petit tour d'établi du dimanche :)




En vous souhaitant un bon dimanche, j'espère que ces quelques nouvelles concernant la Maison Coaltz vous aura plu !

La prochaine fois que vous les verrez... Ils devraient être fin prêts à faire régner la terreur dans les bas-fonds de Caegis Prime ;)

Enjoy,
Alskayer